Le Monde, 28/03/2002

SUPPLÉMENT "CROATIE" (5)
La Méditerranée d’avant la ruée
Le pays compte sur ses atouts naturels et les partenariats avec l’étranger pour reconquérir les touristes européens

Contrairement aux autres régimes communistes d’Europe de l’Est, la Yougoslavie encourageait le tourisme en provenance de l’Ouest et satisfaisait ainsi ses besoins en devises fortes. A la fin des années 1980, 10,5 millions de visiteurs débarquaient chaque été sur les plages de la côte dalmate, le territoire de l’actuelle République croate. Ils n’étaient plus que deux millions au lendemain de la guerre d’indépendance, en 1992 et 1993.

SOMMAIRE
   Introduction - Une destinée européenne
 Investissements - Privatisation et appel aux investisseurs
 Agro-industries - Une verte campagne
 Pharmacie - Aux bons soins de l'industrie pharmaceutique
 Tourisme - La Méditerranée d'avant la ruée
 

« Il s’agit d’un secteur toujours en convalescence », explique Pave Zupan Ruskovic, la ministre croate du tourisme, mais « les chiffres se sont beaucoup améliorés au cours des deux dernières années et on a recensé 7,9 millions de visiteurs en 2001, dont 6,5 millions d’étrangers ». Les Allemands arrivent en tête au palmarès (1,3 million), suivis de près par les Italiens et très loin devant les Français (75 000), dont le nombre connaît pourtant une forte progression. Pave Zupan Ruskovic regrette la persistante frilosité tricolore à l’endroit de son pays, d’autant plus que « les Français sont d’excellents clients, qui viennent avant tout découvrir le patrimoine culturel du pays ». Son ministère entend promouvoir de façon plus insistante la Croatie sur le marché hexagonal, où la cote de la côte dalmate s’inscrit en hausse, comme en témoignent les ventes de guides touristiques, qui se sont emballées au cours des derniers mois.

DES ATOUTS MULTIPLES

Dubrovnik

Les quelque 1 200 îles et îlots qui parsèment les rives méditerranéennes de la République balkanique regorgent de ruines romaines et de chapelles byzantines et les palais vénitiens abondent derrière les remparts de Dubrovnik, à quelques heures de voiture de Vienne ou de Milan. La beauté architecturale le dispute à la grandeur des paysages, depuis les sommets des Alpes Dinariques jusqu’aux criques cristallines. Ces atouts, conjugués à un faible coût de la vie, feront bientôt accourir l’Europe entière, mais « le développement du tourisme doit se montrer respectueux de notre environnement, qui séduit les visiteurs las des côtes espagnoles ou italiennes », poursuit la ministre. Ses services étudient les moyens de relancer un secteur économique qui fournit environ 15 % du PIB et rapporte quelques 3,4 milliards d’euros. Les deux principales régions touristiques, l’Istrie, au nord, et la Dalmatie au sud, connaissent des situations différentes : la première, jamais totalement délaissée par les vacanciers et épargnée par le conflit, lutte pour se hisser au meilleur niveau européen, la seconde, désertée pendant plusieurs années et au potentiel sérieusement endommagé (aéroport de Dubrovnik saccagé, hôtels réquisitionnés) a dû repartir de zéro.

"Adopter la culture d’un système concurrentiel"
Renco Miletic
Président d’Istraturist

Jadran Turist et Istraturist sont deux entreprises aux destins parallèles qui illustrent l’amélioration du secteur hôtelier en Istrie. Anciennes sociétés d’Etat propriété la première de Tvornica Duhana Rovinj (« Fabrique de Tabac de Rovinj ») et la seconde de Zagrebacka Banka, elles ont toutes deux signé un accord avec le géant espagnol Sol Meliá, qui se charge de la gestion des différents établissements. « Environ 45 % de nos capacités sont désormais au niveau de Sol Meliá », annonce Renco Miletic, le président d’Istraturist, qui négocie actuellement son rachat par l’entreprise ibérique. « Nous confions la commercialisation de nos chambres à la société espagnole, qui peut mieux négocier que nous avec les grands voyagistes. » Son groupe englobe sept hôtels, quatre résidences et cinq camps de vacances, qui ont tous réussi à « passer d’une culture d’entreprise publique au système concurrentiel, ce qui nous a donné une longueur d’avance sur nos concurrents, mais nous pâtissons toujours d’un manque d’infrastructures et d’un cadre fiscal inadéquat », analyse-t-il.

"Une réputation comparable à celle de Saint-Tropez"
Ivan Soric
Président de Jadran Turist

Ivan Soric, le président de Jadran Turist, dirige une entreprise qui compte 8 000 lits, répartis entre six hôtels et deux complexes touristiques, plus 10 500 places de camping. Elle est surtout présente dans la région de Rovinj, « un port de plaisance qui jouit d’une réputation comparable à celle de Saint-Tropez en France », précise Ivan Soric. Le président aussi se félicite de l’accord signé avec Sol Meliá, qui lui permet de capter une clientèle familiale exigeante grâce à l’introduction d’animations de qualité dans ses établissements.

En Dalmatie, de nombreux hôtels traversent une période délicate : l’absence de clients ne leur permet pas de réparer les dégâts de la guerre d’indépendance. Le ministère du tourisme envisage la privatisation des établissements publics comme une solution possible.

"Retrouver notre place parmi les liaisons aériennes mondiales"
Tonci Peovic
Directeur de l’aéroport de Dubrovnik

Même cause, mêmes effets, le principal aéroport de la région, situé à Dubrovnik, pourrait lui aussi être cédé au privé. Il comptait 1,5 million de passagers en 1987 : son directeur, Tonci Peovic, espère en voir transiter 520 000 cette année. Aujourd’hui propriété des collectivités locales et de l’Etat, il subira une profonde transformation avant un éventuel changement de statut. Une première phase de remise en état, achevée en 1998 pour un coût de 8,7 millions d’euros, devrait être rapidement suivie par la construction d’un nouvel aérogare et la réfection de la piste d’atterrissage. « Dubrovnik retrouvera rapidement sa place sur les routes aériennes mondiales, confie Tonci Peovic, qui se réjouit du projet de la compagnie aérienne Lufthansa « d’achever ou de commencer des vols transcontinentaux ici », (Dubrovnik– Francfort – New York et retour, par exemple).

Le directeur de l’Office national du tourisme de Croatie, Niko Bulic, se montre optimiste pour l’ensemble des régions croates : « A long terme, nous visons dix à onze millions de visiteurs par an. Nous pourrions en attirer le double, mais nous voulons préserver notre patrimoine et ne pas répéter les erreurs commises ailleurs », explique-t-il. Le pays comptant 30 % de lits de moins qu’en 1990,« la Croatie ne développera son potentiel qu’avec le concours du secteur privé », poursuit Niko Bulic, qui confie qu’il « participe à des négociations avec le Club Méditerranée. Nous privilégions l’installation chez nous de grandes chaînes internationales aux compétences prouvées. »

ATTRAIT MÉRIDIONAL

"La deuxième concentration de châteaux au monde"
Mario Zmajevic
Directeur de l’Office de tourisme de Zagreb

Mais la Méditerranée n’est pas la Croatie : le directeur de l’Office du tourisme de Zagreb, Mario Zmajevic, admet que l’art de vivre méridional se perçoit jusque dans la capitale, mais il souligne aussi les vertus « austro-hongroises » de Zagreb, « comparable en de nombreux points à Vienne, dont elle égale le romantisme ». Avec un faible taux de criminalité et dotée d’un très riche patrimoine architectural, cette ville voit son nombre de touristes croître d’environ 15 % par an.

« Nous possédons la deuxième plus grande concentration de châteaux au monde, après la Vallée de la Loire. On en compte en effet pas moins de 42 à moins d’une heure de route », assure Mario Zmajevic, qui veut attirer un plus grand nombre de touristes d’Europe occidentale grâce à ces richesses culturelles. Il espère notamment recevoir plus de Français : « Il y a trente ans, sur les routes de campagne de Yougoslavie, les seules plaques étrangères étaient celles des voitures françaises. Les Français fuient les endroits bondés. La Croatie a tout pour les séduire. »

>>> Retour au début

Cette communication a été entièrement réalisée par la société InterFrance Média, qui est seule responsable de son contenu.

 

  RECHERCHER
 
  Approfondir

  TOUS LES ARTICLES
  POLITIQUE
  Ante Gotovina arrêté en Espagne  
  TV Public Sénat : Spéciale Croatie  
  "La Croatie européenne" : conférence du Premier ministre, Ivo Sanader  
  Commémoration de la Révolte des Croates à Villefranche  
  10e anniversaire de l'opération Tempête  
  Mise en service de l'autoroute Zagreb-Split  
  La Croatie commémore sa résistance aux côtés des Alliés  
  Le président Mesic décore plusieurs Croates de France  
  UEO : président Mesic plaide pour l'élargissement de l'UE  
  Décès de Jean Paul II: la Croatie honore la mémoire du pape slave  
  Décès de Jean Paul II: la Croatie honore la mémoire du pape slave  
  UE: création d'une "task force" pour la Croatie  
  UE-Croatie: report du lancement des négociations  
  Le président du Sabor en visite à Paris  
  Stipe Mesic réélu haut la main  
  Second tour: Mesic-Kosor  
  Présidentielle 2005  
  Otages français: félicitations du chef de la diplomatie croate  
  UE: ouverture des négociations le 17 mars 2005  
  UE : unanimité des députés croates  
  JO 2012: Dubrovnik accueille les villes candidates  
  Colloque : bicentenaire du Code Napoléon  
  Francophonie : la Croatie devient pays observateur  
  Le cardinal Bozanic en visite à Paris  
  370 000 Français attendus en 2004  
  Croatie-Slovénie : Zagreb réclame un arbitrage international  
  Une diplomate croate à l'assaut de l'Union  
  Mémoire : la Révolte des Croates à Villefranche  
  Michel Barnier en visite à Zagreb  
  L'UE accorde le statut de candidat à la Croatie  
  France-Croatie: Programme de coopération 2004-2006  
  Le ministre de la Défense à Eurosatory 2004  
  Patrick Bloche en Croatie  
  Miomir Zuzul rencontre Michel Barnier  
  Stipe Mesic reçu par Jacques Chirac  
  Avis favorable de Bruxelles à la candidature de la Croatie  
  Soutien franco-allemand à l'intégration de la Croatie  
  Stjepan Mesic : Ce que l'Europe gagne avec la Croatie  
  Ivo Sanader a formé son gouvernement  
  Législatives : victoire de la droite  
  Législatives 2003 : la Croatie aux urnes  
  Rapport du Sénat : le redressement de la Croatie  
  Création d'une Zone de Protection écologique et de Pêche en Adriatique  
  UE : un nouveau pas vers l'adhésion de la Croatie  
  Gagro: la candidature de la Croatie à l'UE  
  Villefranche-de-Rouergue : 60e anniversaire de la Révolte des Croates  
  La Croatie à l'honneur au Sénat  
  La Croatie, 100e voyage du pape Jean Paul II  
  Gagro: la Croatie historiquement liée à la France  
  UE: la Croatie candidate à l'adhésion  
  Mesic : "La Croatie entrera dans l'UE en 2007"  
  "Croatie: objectif Europe!" par Stipe Mesic  
  UE: la Croatie candidate
  Présentation multimédia
 
  Voir liste complète

 
  ÉCONOMIE & TOURISME
  Guide touristique  
  M. Cobankovic inaugure le forum de Ploudaniel  
  UBIFRANCE: séminaire Croatie  
  Instantanés de Croatie: campagne 2005  
  Aif France: nouveau vol quotidien Paris-Zagreb  
  MIDEST 2004: entreprises croates cherchent partenaires  
  Thalassa, 7 semaines à Korcula  
  Les Français à l'assaut de la côte dalmate  
  La Méditerranée retrouvée  
  Rendez-vous sportifs : Rijeka et Split, villes candidates  
  S. Mesic: renforcer le partenariat commercial avec la France  
  Journée découverte à Dubrovnik  
  Florilège de nouveaux guides touristiques  
  CFCE - Croatie: croissance et ouverture, un marché qui s'affirme  
  Création d'une Chambre de commerce franco-croate  
  Supplément "Croatie" dans Le Monde  
  Tourisme: "La Méditerranée s'agrandit"  
  AvenirExport 2002 : Investir en Croatie (diaporama)  
  Voir liste complète

 
  SOCIÉTÉ - SPORTS
  La Croatie remporte la Coupe Davis avec Ljubicic, Ancic, Karlovic et Ivanisevic  
  Les stars croates du Mondial 98 font leur cinéma à Paris  
  Cilic vainqueur de Roland Garros Juniors 2005  
  Mondiaux de Ski: 3 médailles d'or pour Janica Kostelic  
  EURO 2004 : France-Croatie 2-2  
  EURO 2004 : décevant Croatie-Suisse  
  Coupe Davis: La Croatie s'incline à Metz  
  Coupe Davis: France-Croatie  
  Euro 2004 : la Croatie rencontrera la France  
  Nikola Tesla, physicien visionnaire  
  Robert Badinter, fait docteur honoris causa à Zagreb  
  Ancic donne des frayeurs à Agassi  
  Janica et Ivica Kostelic remportent trois médailles d'or  
  Handball: la Croatie championne du monde  
  18 novembre 1991, la chute de Vukovar  
  Voir liste complète

 
  DANS LES MÉDIAS
  Libération : Plitvice, balade en lacs majeur  
  Libération : Kornati - Prendre le maquis en Croatie  
  Le Figaro : S. Mesic "Un pas de plus vers l'adhésion"  
  Le Figaro : S. Mesic "La Croatie rejoindra l'UE en 2007"  
  Le Monde : "Croatie, objectif Europe!" par Stipe Mesic  
  Le Figaro : Zagreb candidat à l'UE dès 2003  
  La Croix : Prevlaka revient dans le giron croate  
  Dubrovnik, la belle de Dalmatie  
  Escales en Dalmatie  
  Thalassa, 8 semaines à Hvar  
  Heureux comme Robinson aux Kornati  
  Croatie, Riviera Paradiso  
  Voir liste complète

 
 

 LA CROATIE | ACTUALITÉS | VIE CULTURELLE | ACCUEIL 

 Haut de page | Plan du site | Nous contacter