13/10/2004

TOURISME
370 000 Français attendus en 2004
En cinq ans leur nombre a été multiplié par douze. La Croatie s'apprête à rejoindre le cercle de leurs quinze destinations préférées.

Les touristes français semblent poursuivre sans faiblir leur grand retour en Croatie où l'on s'attend que leur nombre franchisse allègrement la barre des 350 000 visiteurs d'ici la fin de l'année. En deux ans, leur nombre pourrait ainsi presque tripler - il n'étaient que 135 000 en 2001. Si la Croatie rencontre un succès général en Europe, l'engouement des Français reste, lui, sans égal.

LES 10 PREMIERS MARCHÉS ÉMETTEURS
(estimation 2004)
Pays 
Nombre de touristes (milliers)
Allemagne
1550
Italie
1150 
Slovénie
900 
Autriche
720 
Tchéquie
650 
Hongrie
400 
France
370 
Pologne
230 
Pays-Bas
200 
Royaume-Uni
200 
DYNAMIQUE DES 10 PREMIERS PAYS ÉMETTEURS
Pays 
Croissance 1999-2004 (%)
France
+1020
Royaume-Uni
+287
Allemagne
+196
Hongrie
+180
Pays-Bas
+178
Pologne
+118
Italie
+115
Autriche
+91
Tchéquie
+56
Slovénie
+29
2004 : est.

Selon les premières estimations établies sur la base des résultats enregistrés sur les neuf premiers mois de 2004, le nombre de Français qui se seront rendus en Croatie cette année devrait se situer entre 360 000 et 370 000 . Si ces prévisions se confirmaient, cela représenterait une progression frisant les 70 % par rapport à l’année dernière. Bien que leur nombre exact ne sera pas connu avant janvier prochain (cf. note de bas de page), il est d’ores et déjà acquis que l’année 2004 sera, en France, un cru exceptionnel pour la Croatie. Celle-ci rejoint désormais le club très fermé des quinze premières destinations préférées des Français. En effet, s’ils étaient près de 51 000 à succomber à ses charmes en mai, puis plus de 41 000 en juin, le nombre des touristes français s’est envolé en juillet (69 000) et surtout en août où l’on a frôlé la barre des 100 000 visiteurs (94 500).

LE RETOUR DES FRANÇAIS EN CROATIE
Année 
Nombre de touristes (milliers)
1985
290
1987
265 
1988
236 
1989
200 
1990
181 
1991
37 
1992
16 
1993
20 
1994
27 
1995
19 
1996
27 
1997
35 
1998
42 
1999
33 
2000
57 
2001
75 
2002
135 
2003
220 
2004
370 
(est.)
Sources : Bureau national de la Statistique

Après la haute saison, l’apaisement ne fut que relatif puisque le mois septembre, avec 51 000 Français, connaît une augmentation de +121 % par rapport septembre 2003. Au total, selon des chiffres provisoires qui seront encore apurés en fin d’année, 345 000 Français ont choisi de se rendre en Croatie de janvier à septembre 2004. Ils n’étaient que 208 000 au cours la même période l’an passé.

+1000 %

Ramenée sur cinq ans, de 1999 à 2004, la progression de la Croatie sur le marché français est véritablement spectaculaire puisqu’elle affiche une progression qui devrait se situer à la fin de l’année entre +990 et +1020 %. Qui plus est, celle-ci est relativement constante et ne semble pas subir d’érosion, signe de la satisfaction croissante des touristes hexagonaux : 33 000 Français en 1999, 57 000 en 2000 (+72%), 75 000 en 2001 (+31%), 135 000 en 2002 (+80 %) et 220 000 en 2003 (+69 %).

LE RETOUR DES TOURISTES ETRANGERS
Année 
Nombre de touristes (milliers)
1985
8 335
1986
8 384
1987
8 756  
1988
8 693
1989
8 090 
1990
7 049
1991
1 346 
1992
1 271 
1993
1 521 
1994
2 293 
1995
1 325 
1996
2 650 
1997
3 834 
1998
4112 
1999
3443
2000
5338 
2001
6544 
2002
6944 
2003
7409 
2004
8700 (est.)
Sources : Bureau national de la Statistique

8 millions de touristes étrangers

Avec 360 000, voire 370 000 touristes français attendus en 2004, l’augmentation devrait se situer entre +64 % et +68 %. Rapportée sur la période 1999-2004, la progression moyenne du nombre de touristes français est de +62 % par an. En termes de nuités, le chiffre des 1,2 million devrait être atteint. Fait notable, le nombre de Français dépasse pour la première fois depuis l’indépendance de la Croatie, en 1992, le chiffre record (290 000) qui avait été atteint en 1985 par la république croate, du temps de l’ancienne Yougoslavie. Or si l’émergence de la Croatie parmi les nouvelles destinations européennes est un fait général, l’engouement des Français est de loin le plus marqué.

L'IMPACT D'INTERNET ?

Quel que soit l'impact véritable et difficilement mesurable du Web sur le retour des Français en Croatie, force est de constater que parmi tous les Offices croates de Tourisme à l'étranger, seul celui de Paris dispose de son propre site Internet. De plus, celui de l'ambassade de Croatie à Paris est également le seul du réseau diplomatique croate mis en place dans un des pays membre de l'Union européenne. Avec près d'un million de visiteurs au cours des douze derniers mois - soit en moyenne deux par minute -, il constitue la première source d'information francophone sur la Croatie, abondamment exploitée notamment par la presse et les éditeurs. Toujours est-il que ces deux sites arrivent en tête des 900 000 sites Internet proposés par Google pour le mot-clé "Croatie". Si Internet ne peut prétendre jouer le rôle de premier facteur déclenchant, l'accès facile et gratuit à l'information qu'il offre peut toutefois s'avérer être un plus non négligeable pour le futur voyageur.

Alors que le nombre de touristes étrangers accueillis sur les rives de l'Adriatique a été multiplié par 2,5 en cinq ans, passant de 3,4 millions aux 8,7 millions attendus en 2004, le nombre de Français a été, quant à lui, plus que décuplé. Par surcroît, la Croatie n’enregistre pareille croissance dans aucun autre pays émetteur. Dans les pays d'Europe occidentale cette hausse varie de +91 %, en Autriche (plus de 700 000 visiteurs), à +381 %, en Espagne (environ 50 000), - en passant par +115 % en Italie (1,2 million), +178 % aux Pays-Bas (200 000), +196 % en Allemagne (1,5 million), +287 % au Royaume-Uni (200 000), et +358 % en Belgique (70 000).

De même, le nombre de touristes en provenance d’Europe centrale enregistre une augmentation importante quoique plus faible. Elle s’échelonne de +17 % auprès des Slovaques (190 000) à +180 % chez les Hongrois (400 000), en passant par les Slovènes (850 000), les Tchèques (650 000) et les Polonais (230 000).

PERSPECTIVES PROMETTEUSES

La Croatie ne manque en effet pas d'atouts : la proximité (2h d’avion), la sécurité (destination sûre et tranquille), l'authenticité (« La Méditerranée retrouvée »), un environnement préservé (10 % du territoire est protégé), une offre balnéaire (façade maritime bordée de 1200 îles) que met en valeur un patrimoine culturel particulièrement riche (dont 6 sites ont été classés par l’UNESCO). En outre, du fait de la longueur exceptionnelle du littoral croate (5800 km avec les îles), soit le double de la longueur des côtes françaises, la Croatie dispose d’un très grand potentiel d’accueil. Et les perspectives sont prometteuses. Le tourisme croate est d'ores et déjà en passe de s’emparer du 20e rang mondial avec une part s’élevant à 1,2 %. Sur le plan européen sa part monte à 2,2 %. Représentant actuellement 400 millions de visiteurs annuels, le tourisme européen devrait connaître d’ici à 2020 une très forte croissance jusqu’à atteindre les 700 millions de touristes.

 Ministère croate du tourisme
 Portefeuille d'hôtels proposés aux investisseurs
 Le tourisme croate
 La Méditerranée retrouvée

Bien que restant modeste en volume, le nombre de touristes provenant de pays lointains connaît également, entre 1999 et 2004, une augmentation comparable - à trois chiffres : +121 % pour les Canadiens (21 000), +136 % pour les Américains (85 000), +287 % auprès des Australiens (27 000) et même +451 % chez les Néo-Zélandais. Avec +773 %, seuls les Israéliens enregistrent un bond sensiblement plus important qui les rapproche des Français, mais pour un volume néanmoins bien plus modeste (62 000).

Selon la revue L’Echo touristique (01/10/2004), la Croatie était déjà en 2003 la destination des Français à avoir connu la plus forte progression (exception faite des Bahamas, de Panama et de Sainte-Lucie qui, ensemble, n’accueillent guère plus que 30 000 touristes en provenance de l’Hexagone). Rien donc que de très surprenant de voir la Croatie - classée 24e destination préférée des Français en 2003 - à entrer cette année dans le peloton de tête des quinze premières. Et des douze premières destinations européennes.

LES 35 DESTINATIONS PRÉFÉRÉES DES FRANÇAIS EN 2003
Rang 
Pays
Nombre de touristes  
 
Evolution en %
baisse
 
hausse
1
Espagne
7 732 190  
 
-5,10 %
   
2
Italie
3 100 000  
 
+0,90 %
3
Royaume-Uni
3 075 000  
 
-0,10 %
 
4 Belgique
940 628  
 
+3,50 %
5
Maroc
916 147  
 
+4,40 %
6
Allemagne
899 646  
 
+5,70 %
7
Portugal
866 921  
 
+0,02 %
8
Tunisie
833 989  
 
-5,80 %
 
9
Grèce
735 568* 
 
NC
 
10
Etats-Unis
688 887  
 
-6,20 %
 
11
Suisse
488 823  
 
-0,10 %
 
12
Pays-Bas
465 300  
 
-9 %
 
13
Turquie
444 142  
 
-13 %
 
14
Autriche
436 088  
 
+7,30 %
 
15
Baléares
378 089  
 
-5,60 %
 
16
Martinique
362 528  
 
+1,20 %
 
17
La Réunion
347 000  
 
+3,90 %
 
18
Irlande
327 000  
 
+7,10 %
 
19
République dominicaine
317 215  
 
+31 %
 
20
Egypte
310 791  
 
+10,90 %
 
21
Suède
279 000* 
 
NC
 
 
22
Canada
276 672  
 
-12 %
 
23
Hongrie
256 000  
 
+9,70 %
 
24
Croatie
220 636  
 
+65,20 %
 
25
Thaïlande
219 227  
 
-16,60 %
 
26
Brésil
206 502* 
 
-1,30 %
 
27
Ile Maurice
200 229  
 
NC
 
 
28
Canaries
200 213  
 
-18,20 %
 
29
Tchéquie
193 215  
 
+4,30 %
 
30
Sénégal
181 470  
 
-22 %
 
31
Pologne
179 815  
 
-10,80 %
 
 
32
Israël
173 724  
 
+47 %
 
33
Chine
156 000  
 
-22 %
 
34
Cuba
144 548  
 
+15 %
 
35
Afrique du Sud
127 760  
 
+14 %
(source : l'Echo touristique, 1/10/2004)
(* ) 2002

Note : selon les chiffres définitifs publiés ultérieurement (début 2005), ce sont en tout 393 000 Français qui se sont rendus en Croatie en 2004.

  RECHERCHER
 
  Approfondir

  TOUS LES ARTICLES
  POLITIQUE
  Ante Gotovina arrêté en Espagne  
  TV Public Sénat : Spéciale Croatie  
  "La Croatie européenne" : conférence du Premier ministre, Ivo Sanader  
  Commémoration de la Révolte des Croates à Villefranche  
  10e anniversaire de l'opération Tempête  
  Mise en service de l'autoroute Zagreb-Split  
  La Croatie commémore sa résistance aux côtés des Alliés  
  Le président Mesic décore plusieurs Croates de France  
  UEO : président Mesic plaide pour l'élargissement de l'UE  
  Décès de Jean Paul II: la Croatie honore la mémoire du pape slave  
  Décès de Jean Paul II: la Croatie honore la mémoire du pape slave  
  UE: création d'une "task force" pour la Croatie  
  UE-Croatie: report du lancement des négociations  
  Le président du Sabor en visite à Paris  
  Stipe Mesic réélu haut la main  
  Second tour: Mesic-Kosor  
  Présidentielle 2005  
  Otages français: félicitations du chef de la diplomatie croate  
  UE: ouverture des négociations le 17 mars 2005  
  UE : unanimité des députés croates  
  JO 2012: Dubrovnik accueille les villes candidates  
  Colloque : bicentenaire du Code Napoléon  
  Francophonie : la Croatie devient pays observateur  
  Le cardinal Bozanic en visite à Paris  
  370 000 Français attendus en 2004  
  Croatie-Slovénie : Zagreb réclame un arbitrage international  
  Une diplomate croate à l'assaut de l'Union  
  Mémoire : la Révolte des Croates à Villefranche  
  Michel Barnier en visite à Zagreb  
  L'UE accorde le statut de candidat à la Croatie  
  France-Croatie: Programme de coopération 2004-2006  
  Le ministre de la Défense à Eurosatory 2004  
  Patrick Bloche en Croatie  
  Miomir Zuzul rencontre Michel Barnier  
  Stipe Mesic reçu par Jacques Chirac  
  Avis favorable de Bruxelles à la candidature de la Croatie  
  Soutien franco-allemand à l'intégration de la Croatie  
  Stjepan Mesic : Ce que l'Europe gagne avec la Croatie  
  Ivo Sanader a formé son gouvernement  
  Législatives : victoire de la droite  
  Législatives 2003 : la Croatie aux urnes  
  Rapport du Sénat : le redressement de la Croatie  
  Création d'une Zone de Protection écologique et de Pêche en Adriatique  
  UE : un nouveau pas vers l'adhésion de la Croatie  
  Gagro: la candidature de la Croatie à l'UE  
  Villefranche-de-Rouergue : 60e anniversaire de la Révolte des Croates  
  La Croatie à l'honneur au Sénat  
  La Croatie, 100e voyage du pape Jean Paul II  
  Gagro: la Croatie historiquement liée à la France  
  UE: la Croatie candidate à l'adhésion  
  Mesic : "La Croatie entrera dans l'UE en 2007"  
  "Croatie: objectif Europe!" par Stipe Mesic  
  UE: la Croatie candidate
  Présentation multimédia
 
  Voir liste complète

 
  ÉCONOMIE & TOURISME
  Guide touristique  
  M. Cobankovic inaugure le forum de Ploudaniel  
  UBIFRANCE: séminaire Croatie  
  Instantanés de Croatie: campagne 2005  
  Aif France: nouveau vol quotidien Paris-Zagreb  
  MIDEST 2004: entreprises croates cherchent partenaires  
  Thalassa, 7 semaines à Korcula  
  Les Français à l'assaut de la côte dalmate  
  La Méditerranée retrouvée  
  Rendez-vous sportifs : Rijeka et Split, villes candidates  
  S. Mesic: renforcer le partenariat commercial avec la France  
  Journée découverte à Dubrovnik  
  Florilège de nouveaux guides touristiques  
  CFCE - Croatie: croissance et ouverture, un marché qui s'affirme  
  Création d'une Chambre de commerce franco-croate  
  Supplément "Croatie" dans Le Monde  
  Tourisme: "La Méditerranée s'agrandit"  
  AvenirExport 2002 : Investir en Croatie (diaporama)  
  Voir liste complète

 
  SOCIÉTÉ - SPORTS
  La Croatie remporte la Coupe Davis avec Ljubicic, Ancic, Karlovic et Ivanisevic  
  Les stars croates du Mondial 98 font leur cinéma à Paris  
  Cilic vainqueur de Roland Garros Juniors 2005  
  Mondiaux de Ski: 3 médailles d'or pour Janica Kostelic  
  EURO 2004 : France-Croatie 2-2  
  EURO 2004 : décevant Croatie-Suisse  
  Coupe Davis: La Croatie s'incline à Metz  
  Coupe Davis: France-Croatie  
  Euro 2004 : la Croatie rencontrera la France  
  Nikola Tesla, physicien visionnaire  
  Robert Badinter, fait docteur honoris causa à Zagreb  
  Ancic donne des frayeurs à Agassi  
  Janica et Ivica Kostelic remportent trois médailles d'or  
  Handball: la Croatie championne du monde  
  18 novembre 1991, la chute de Vukovar  
  Voir liste complète

 
  DANS LES MÉDIAS
  Libération : Plitvice, balade en lacs majeur  
  Libération : Kornati - Prendre le maquis en Croatie  
  Le Figaro : S. Mesic "Un pas de plus vers l'adhésion"  
  Le Figaro : S. Mesic "La Croatie rejoindra l'UE en 2007"  
  Le Monde : "Croatie, objectif Europe!" par Stipe Mesic  
  Le Figaro : Zagreb candidat à l'UE dès 2003  
  La Croix : Prevlaka revient dans le giron croate  
  Dubrovnik, la belle de Dalmatie  
  Escales en Dalmatie  
  Thalassa, 8 semaines à Hvar  
  Heureux comme Robinson aux Kornati  
  Croatie, Riviera Paradiso  
  Voir liste complète

 
 

 LA CROATIE | ACTUALITÉS | VIE CULTURELLE | ACCUEIL 

 Haut de page | Plan du site | Nous contacter